Cambriolages, home jacking, braquage…

Cambriolages, home jacking, braquage… Ils écumaient le Denaisis et le Cambrésis

Entre février 2014 et mai 2015, ils ont commis cambriolages, home jacking, car jacking ou encore braquage à main armée à Denain, Saulzoir, Paillencourt. Huit prévenus pour neuf méfaits ont été jugés ce jeudi. Et une douzaine d’autres faits sont toujours en cours d’instruction.

Omar Boulila, 31 ans, semble à la tête de cette « association de malfaiteurs ». Il avait déjà été condamné à 19 reprises et est incarcéré depuis 2015. À ses côtés, se trouvait Rabat Hassouna, un ami de 65 ans qui a commencé ses méfaits sous Giscard, compte 30 mentions sur son casier et a déjà passé une vingtaine d’années derrière les barreaux. Il n’était concerné dans ce dossier que d’un home jacking à Paillencourt. Le cousin, Sidi-Mohamed Lebbader, 26 ans, a également de nombreuses mentions sur son casier. Gabriel Millembohoua Boueya, 31 ans, clame son innocence : «  Moi, je suis connu pour stupéfiants, les vols à main armée, c’est pas mon métier.  » Hacène Babaci, 24 ans, est lui aussi bien connu de la justice, il assure être resté un peu en retrait au cours du home jacking de Paillencourt. Abdelkarim Boulila, 21 ans, a également un casier assez chargé. Reste Virginie Hanquez qui a occasionnellement aidé les malfaiteurs, notamment en les hébergeant. À 28 ans, son casier était encore vierge.

Lire la suite …

Source : La voix du nord